Information sur le syndrome du côlon irritable

Information complémentaire


Questions les plus fréquentes

Diagnostic du syndrome de l’intestin irritable

Auparavant, les médecins pensaient qu’il fallait beaucoup d’examens pour poser le diagnostic de syndrome du côlon irritable (IBS), connu aussi sous le nom de « côlon spastique ».
Grâce aux recherches dans différentes parties du monde, il s’est avéré que le diagnostic de côlon irritable peut être posé sur base de la présence d’un ensemble de plaintes typiques, de l’absence de signes qui feraient penser à d’autres maladies et d’examens complémentaires simples.

Les critères de Rome peuvent faciliter la recherche en vue d’établir qu’un patient souffre du syndrome du côlon irritable. Ces critères décrivent tous les symptômes typiques et font aussi l’inventaire des symptômes d’alarme ce qui aide à estimer le risque d’autres maladies. Dans la pratique journalière, ces critères sont peu utilisés, car le questionnaire qui les reprend est compliqué et par conséquent considéré comme peu pratique. De plus, certains symptômes d’alarme passent parfois inaperçus.

Pour ces raisons, le « Belgian IBS working group » a établi un test de screening simple, le « Pré-test », qui peut être rempli par le patient lui-même et qui évalue de manière simple aussi bien les critères de Rome que la présence de symptômes d’alarme.
Ce Pré-test a été évalué auprès de 247 patients qui ont subi une coloscopie suite à des douleurs abdominales dans 2 grands hôpitaux. Le Pré-test a été comparé à une liste de questions basée sur les critères de Rome et au diagnostic posé après la coloscopie. Il s’est avéré que le Pré-test convenait pour aider à reconnaître les patients atteints de côlon irritable.

Le Pré-test semble être utile pour aider le médecin dans la pratique clinique.
Ce test peut être téléchargé sur le site web afin que les patients puissent le compléter eux-mêmes, pour ensuite le montrer à leur médecin.

L’interprétation et la décision de passer des examens supplémentaires éventuels ou la nécessité d’instaurer un traitement doivent être réalisées par un médecin, après l’évaluation des plaintes et de l’état du patient.

Références :

Longstreth GF, Thompson WG, Chey WD, Houghton LA, Mearin F, Spiller RC. Functional bowel disorders. Gastroenterology. 2006 Apr;130(5):1480-91.
Vanner SJ, Depew WT, Paterson WG, DaCosta LR, Groll AG, Simon JB, Djurfeldt M. Predictive value of the Rome criteria for diagnosing the irritable bowel syndrome. Am J Gastroenterol. 1999 Oct;94(10):2912-7.
Corsetti M, Tack J. Are symptom-based diagnostic criteria for irritable bowel syndrome useful in clinical practice? Digestion. 2004;70(4):207-9.
Van Gool S, Piessevaux H, Fischler B and Tack J. Accuracy of a Simplified IBS Self-Report Questionnaire Compared to the ROME III Criteria in Distinguishing IBS from Organic Disease. Gastroenterology 136; 5 supplement 1, A377.